Le Scorpion

MOUHAHAHAH (<- rire diabolique)…voici venir le terrrrriiible Scorpion.

Même pas peur.

Salut Scorpion,

Oui, tu es carrément le plus intense de toute c’t’équipe du zodiaque. Le regard perçant et lucide que tu poses sur le monde peut donner envie d’aller se cacher. Ça sert à rien, je sais, tu vas quand même venir me débusquer.

Bon, c’est quand même un peu saoulant des fois cette tendance que tu as à toujours vouloir tout comprendre (très) en profondeur des choses de la vie. Et des gens. Ils ne t’ont rien fait, pourtant, ces pauvres hères.

On comprend mieux lorsqu’on sait que la planète qui te maîtrise (chaque signe a la sienne, quel luxe) est Pluton. Ouais on peut pas toujours gagner hein. Perso je préfère ma gentille Lune. Mais voilà, on naît quand on naît.

Pluton, c’est un peu l’emmerdeur dans le tableau (son pote Saturne se défend pas mal aussi). Il a beau être rangé tout là-bas au fond du zodiaque, c’est même pas le plus gros, et pourtant dans le genre locomotive qui te fonce dessus pour te pulvériser si tu fais pas gaffe, il est très fort. Car il est exigeant, ouh là là! D’ailleurs, si j’étais les scientifiques qui ont décidé en 2006 de le destituer de son statut de planète, je réfléchirai à deux fois pour éventuellement faire marche arrière et ne pas se le mettre à dos.

Dans la mythologie, il est Hadès, dieu de la mort et des enfers (sympa non?). De fait, sa position dans un thème natal et les aspects qu’il envoie aux autres planètes (qui n’ont rien demandé en plus) parle, en gros, de transformation intérieure. De mort, donc, mais aussi (ouf) avec l’option renaissance à soi, si souhaité. Pas le choix, faut y aller. Ou ne pas y aller, et bienvenue les schémas de vie répétitifs très pénibles. Donc on écoute les messages de Pluton et on fait son boulot évolutif, car c’est tout ce qu’il demande. Après, il nous laisse tranquille, promis. Tout petit, très loin, mais… très puissant. Il montre aussi où et comment nous pouvons accéder à notre pouvoir personnel (qui est grand, oui). Il est intraitable, mais si on va avec le courant plutôt que contre, il a de magnifiques cadeaux à nous offrir. Alors on aime Pluton. Gentil Pluton.

Voilà dans quoi tu baignes, ami Scorpion. De fait, la métamorphose c’est vraiment ton trip. Comprendre, élucider, détruire, reconstruire. Le Phénix dans toute sa splendeur. (C’est pas un peu fatigant d’ailleurs? Je me demandais).

Ça doit être pour ça que ton intuition est si fine et que tu as cette capacité naturelle à capter même, et surtout, l’invisible. Hein, quoi? Y’a quelque chose là? dirait le commun des mortels n’ayant pas la chance (?) de saisir si facilement les choses souterraines et cachées… surtout celles habituellement taboues… les choses dont-on-ne-parle-pas… Signe d’eau, tu as comme le Cancer et les Poissons un accès facilité au monde des zémotions. Signe fixe, comme le Taureau, le Lion et le Verseau, tu bénéficies aussi d’une grande capacité d’engagement, d’aller au bout des choses. Tellement au bout que même après le bout, tu continues.

Mais avec cette manie d’aller décrypter le mode d’emploi de tout pour le comprendre, le défaire, puis le refaire, ton comportement peut frôler la destruction, parfois et selon les cas. Aussi, ton incroyable acuité psychologique fait des rouages de la manipulation et du contrôle un jeu de lego pour toi. Donc, gaffe aux effets collatéraux de ton passe-temps favori ok?

Heureusement que tu es là, ceci dit… Sans transformation, pas d’évolution. Et sans évolution, la vie serait bien morne. Même s’il est souvent désagréable de dépoussiérer les vieux schémas obsolètes, au final le cadeau d’une lumière plus vive en vaut sacrément la peine. Alors merci Scorpion d’aller piquer là où ça fait mal et de montrer le chemin. C’est stylé, quand même, de renaître à soi.

Au final, je me rend compte que ce portrait pourrait te faire passer pour quelqu’un de peu accessible, en tout cas moins qu’une douce Balance ou qu’un joyeux Gémeaux, et que ton intensité pourrait en effrayer plus d’un. Je profite donc de rappeler qu’il n’y a pas de bon ou de mauvais signe. Chacun vient avec ses challenges et ses outils, lesquels font la riche variété des relations humaines. Par ailleurs, nous portons tous en nous les 12 énergies zodiacales, certaines un peu, d’autres beaucoup, voire passionnément. Le signe solaire ne nous définit que très partiellement. Bien que tous les individus d’un même signe partagent des caractéristiques communes, celles-ci doivent être mises en perspective avec TOUS les autres éléments du thème. Et ils sont sacrément nombreux, pfiou (mais dans quoi me suis-je lancée?).

Vala vala. Ouf. Scorpion, check.

A suivre: l’aventureux Sagittaire.